VRAC

 

Le projet VRAC (It takes a village to raise a child – Il faut un village pour élever un enfant) est un projet transfrontalier impliquant 8 partenaires du Royaume Uni, des Pays Bas, de la Belgique et de France, réunis pour trouver des réponses au décrochage scolaire sur leurs territoires.

VRAC Project (It takes a village to raise a child) is a cross border project with 8 european partners from United Kingdom, Netherlands, Belgium and France who find actions against drop off school on their territories. 

L’objectif principal est de réduire les risques de retard scolaire et de décrochage scolaire des jeunes issues de familles vulnérables. Le projet se déroule de 2019 à 2022, sur une période de 4 ans. Il est cofinancé par le FEDER – Fonds Européen de Développement Régional.

The main goal is to reduce the risk of school delay and dropout school among youngsters from underprivileged families. The project runs from 2019 to 2022, over a period of 4 years. VRAC is co-financed by the ERDF – European Regional Development Fund.

A Wattrelos, ce projet est l’occasion de créer et/ou de resserrer nos liens avec les établissements scolaires (collège Nadaud, collège Neruda, lycée Zola…), les plateformes locales de lutte contre le décrochage scolaire, et tous les autres acteurs de la prévention du décrochage. Il s’agira aussi de travailler sur la prise en charge globale des jeunes, dans leur environnement.

In our association, this project is a real opportunity to create and/or develop our links with schools (collège Nadaud, collège Neruda, lycée Zola…), but also with local platforms to fight against early school delay, and many other actors involved in preventing school delay. It will also involve working on the overall care of young people in their environment.

Le projet s’appuie sur 2 concepts. D’une part le “wraparound” (terme initialement utilisé dans le domaine du soin), qui consiste en une approche holistique du jeune et de ses besoins : scolarité, famille, vie sociale, loisirs, santé… à la fois par des interventions formelles, et également grâce à des services communautaires. Et d’autre part le modèle de la “zone pour enfants” qui a pour but de renforcer la solidarité et la coopération dans la communauté (écoles, parents, professionnels de santé) pour accompagner le développement des enfants et contribuer à leur bien-être. Cela se traduit par un accompagnement à la scolarité, des activités extra-scolaires mais aussi des actions en lien avec la parentalité.

The project is based on 2 concepts:

  • “Wraparound” (a term used in the field of care), which consists of a holistic approach to the youngsters and his or her needs: schooling, family, social life, after school activities, health… both through formal interventions, and also through community services. 

 

  • “Children’s zone” model, which aims to strengthen solidarity and cooperation in the community (schools, parents, health professionals) to support children’s development, potential and contribute to their well-being. This is reflected in support for schooling, after school activities but also parents participation.

Le lancement officiel de ce projet a eu lieu en mars 2019, et les équipes travaillent actuellement pour construire des partenariats et un programme pour les jeunes concernés. Le déploiement est prévu, conjointement avec les établissements scolaires, pour la rentrée 2019.

The official launch of this project took place in March 2019, and our social workers are currently working to build partnerships and a programme for the youngsters. The programme is planned, with the schools, at the begining of 2019 school year.

Nos partenaires européens :

Our european partners :

City of Mechelen (BE) Leader du projet

Karel de Grote University College (BE)

East Sussex Community Voice (UK)

AFEJI (FR)

Organisation for Community Development, province of Antwerp (BE)

MAP – Mancroft Advice Project (UK)

Municipality of Leiden (NL)