July 2016

Young people from our association explore other cultures with Erasmus+!

13781701_10209788490688943_7099678024706833878_n

A first group of 7 young people from Le Laboureur Community Centre has participated in an Erasmus+ Youth Exchange. This project was called IDEA: Intercultural Discussion in the European Area and it took place in Casapulla (Campania, Italy) from July 14th until July 22nd of 2016. This project gathered 35 young people from Italy, Spain, Poland and Lithuania. Young people from ACSW represented the French delegation.

As a reminder, the Erasmus+ Programme offers a wide range of possibilities, including developing “Youth Exchanges”: “Youth Exchanges allow groups of young people from different countries to meet and live together for up to 21 days. During a Youth Exchange, participants jointly carry out a work programme (a mix of workshops, exercises, debates, role-plays, simulations, outdoor activities, etc.) designed and prepared by them before the Exchange. Youth Exchanges allow young people to: develop competences; become aware of socially relevant topics/thematic areas; discover new cultures, habits and life-styles, mainly through peer-learning; strengthen values like solidarity, democracy, friendship, etc. The learning process in Youth Exchanges is triggered by methods of non-formal education. Youth Exchanges are based on a transnational cooperation between two or more participating organisations from different countries within and outside the European Union.” (Erasmus+ Programme Guide, “Mobility projects for young people and youth workers”, 2015)

Well ahead their departure date, Elina, Kamelia, Ambre, Mira, Morgan, Clémence and Rémi met up several times at Le Laboureur Community Centre to prepare their project and find answers to their questions: “why are we going there?”, “how do we get there?”, “what are we going to do there?”, “what are we going to learn from this experience?”. They could answer these questions together with the European Projects Manager, during their preparation workshops held at Le Laboureur Community Centre. L’Espace Projets Jeunes (i.e. the Youth Projects Corner) aims at encouraging young people’s initiatives, participation and mobility; informing them about diverse programmes and opportunities (at local, national and European levels); and offering financial support to projects carried out by young people. This is exactly what these 7 young people from Wattrelos benefit from and this enabled them to travel and explore other cultures in Italy.

They took off from Paris-Orly airport on Thursday, July 14th to Naples to group up with the 28 young people from other countries in a hotel located in the small town of Caserta, near Naples. All these young people were hosted by the municipality of Casapulla (Lead Partner of the project) and ENNEA Association (the project organizer and partner of ACSW). Activities were held in English in order to strengthen young people’s language skills. The programme of activities was made of various exercises including ice-breakers, workshops and debates about diversity, integration with the European Union and immigration. Outdoor activities completed the programme, including visits of Caserta and its surroundings, Naples and a flash mob in the streets of Casapulla.

Young people could also share their experience with the local residents and representatives during a meeting organized at Casapulla town hall, where they received their Youth Pass from the mayor of Casapulla. YouthPass is a European recognition of their participation in this project that describes all the competences and learning outcomes that they gained through this intercultural experience: life-skills, the sense of initiative, social and civic competences, written and oral communication skills, cultural awareness and expression, etc.

Back in town with their heads full of memories, these young people will come to share their experience with other young people and their families for a conference organized at the occasion of the Heritage Days that will be held at l’Avenir Community Centre on 17-18 September. The Heritage Days 2016 will be dedicated to citizenship.

Here is a first snapshot of their testimonies:

“To me, this project enabled me to explore new cultures that I didn’t know before and especially to discover life styles from other countries that I would probably have never been able to visit. This project is important because during my stay there I met different people but they were just incredible. I also learnt about myself: I didn’t know that I could have conversations with people that speak different languages from mine. Thanks to this project I made new friends that I will never forget.” (Mira, 18)

“I believe that this project taught me to reach out to others and speak in English. I think that participating in that kind of project is important to open up your mind and to feel like we’re living in a world where there are different cultures and very diverse people. But they’re always interesting.” (Morgan, 19)

“This project enabled me to meet people and to get to know different nationalities and culture, to improve my English and to explore a country that I didn’t know. That kind of project is important to get the different EU countries closer but also to make young people more sociable” (Ambre, 18)

“To me, this project allowed us to apply a simple principle: openness towards others. It helped me to have a better understanding of what is Europe and cohabitation between different cultures.” (Rémi, 18)

“The Erasmus+ experience enabled me to get familiar with new cultures. Some of them were relatively close to mine, such as the Italian and the Spanish, whereas the Lithuanian and the Polish were relatively different. The different activities: on one hand the ‘touristic activities’ and on the other hand the ‘thematic activities’ (presentations/conferences/flash mob/…) enabled me explores these cultures from different perspectives because the group activities make you reaching out to others. This project helped me to improve my language skills, to improve my overall understanding of the theme of the project (the migrants, intercultural dialogue) but also about the cultures of the participating countries” (Elina, 18)

“This project enabled me to be more open to others and to speak a different language from French (in English but also in Spanish). This week, I mainly learnt about the cultures of different countries. This was a life experience that brought out something positive to all of us. This also gave us the opportunity to meet new people from Europe but also to explore the less ‘touristic places’ that we normally visit.” (Kamelia, 20)

“During this project, we had the opportunity to meet a lot of young people from the same age and from 4 different countries. These countries were all unknown to me. This helped us to get familiar with the English language with a few days but also to learn as much as we could about the different cultures that we met. This was an unbelievable and an incredible human experience. We made new friendships with open-minded people with which we worked as a team through the English language but we also talked about serious topics such as: immigration in Europe and the integration policy in each country. I can recommend to all young people with curious minds, eager to meet new people to participate in such Erasmus+ project!” (Clémence, 19)

Find all the photos of this youth exchange in Italy by clicking on the photo gallery below:


 

May 2016

Young people from Wattrelos Community Centres will soon participate in their first Erasmus+ project

ERASMUS-logo-Last winter, young people from Le Laboureur Community Center have shown their interest for European projects and especially for participating in an Erasmus+ Youth Exchange. They started to meet regularly at the community centre in order to discuss about their project and to get informed about the different opportunities to participate in a youth project. On May 18th, they received the good news: they will participate in a Youth Exchange that will take place in Casapulla (Campania, Italy) from July 14th until July 22nd of 2016.

Since several months, Wattrelos Association of Community Centres is establishing contacts with European partners in order to enable the young people from the local community to benefit from European opportunities. The Erasmus+ programme offers a wide range of possibilities, including “Youth Exchanges”:

Youth Exchanges allow groups of young people from different countries to meet and live together for up to 21 days. During a Youth Exchange, participants jointly carry out a work programme (a mix of workshops, exercises, debates, role-plays, simulations, outdoor activities, etc.) designed and prepared by them before the Exchange. Youth Exchanges allow young people to: develop competences; become aware of socially relevant topics/thematic areas; discover new cultures, habits and life-styles, mainly through peer-learning; strengthen values like solidarity, democracy, friendship, etc. The learning process in Youth Exchanges is triggered by methods of non-formal education. Youth Exchanges are based on a transnational cooperation between two or more participating organisations from different countries within and outside the European Union.

Erasmus+ Programme Guide, “Mobility projects for young people and youth workers”, 2015

From 14th till 22nd of July 2016, 7 young people aged 18-25 will travel to Italy to participate in the IDEA project (i.e. Intercultural Discussion in the European Area) and meet with 24 other young people from different countries : Italy, Spain, Poland and Lithuania. They will all participate in an activity programme designed by the project lead partner (the Municipality of Casapulla). The activity programme will be held in English in order to develop the participants’ language skills and to foster intercultural learning. This project aims at promoting European citizenship.

An information meeting will take place at Le Laboureur Community Centre on Wednesday, May 25th at 5 p.m. This workshop will be held by the European Projects Manager and one ACSW youth worker. We will go through various aspects of the project (incl. conditions for participation, selecting the participants and preparing their mobility project in Italy). Interested participants shall fill in the attached call for participants and return the document at the following e-mail address : europe.acswattrelos@gmail.com

Download the call for participants here:

Appel à participants.es

Criteria for selection of participants:

  • Being aged 18-25
  • Being or becoming a member of Le Laboureur Community Centre (annual membership fee: 2 euros)
  • Being available and motivated to participate in four project preparation workshops (that will be held during June – early July 2016)
  • Being available from the July 14th until July 22nd (dates of project implementation)
  • Once the project is completed, all the participants shall come back at Le Laboureur Community Centre and commit in the project evaluation and dissemination.

Participation terms:

  • There is no minimum language level in English required, which means that this project is open to every young person who would meet the selection criteria mentioned above;
  • 50 euros of participation fee (incl. travel, food, accommodation, activities, etc.) any other expenditure shall be at your expense. Participation terms and conditions shall be explained at the information meeting on Wednesday, May 25th at Le Laboureur Community Centre.

Selection of participants will be based on young people’s motivation, availability and commitment all the through the preparation, implementation and evaluation phases.


Juillet 2016

Les jeunes de notre association partent à la découverte d’autres cultures avec Erasmus+!

13781701_10209788490688943_7099678024706833878_n

Un premier groupe de 7 jeunes du Centre Social du Laboureur a participé à un échange de jeunes Erasmus+. Ce projet, intitulé IDEA : « Intercultural Discussion in the European Area» (en français, « Discussion Interculturelle au sein de l’Espace Européen ») a eu lieu du 14 au 22 Juillet derniers à Casapulla (dans la région de la Campanie, en Italie) et a réuni 35 jeunes venus d’Italie, d’Espagne, de Pologne et de Lituanie. Les jeunes de l’ACSW représentaient la France.

Pour rappel, le programme Erasmus+ est un dispositif permettant notamment de développer des « échanges de jeunes ». Ce type de projet vise à : « permettre à des groupes de jeunes issus de différents pays de se rencontrer et de vivre ensemble pendant une période allant jusqu’à 21 jours. Pendant un échange, les participants réalisent tous ensemble un programme de travail (composé d’ateliers, d’exercices, des débats, jeux de rôle, de simulations, d’activités en extérieur, etc.) qu’ils ont eux-mêmes élaborés avant l’échange. Les échanges de jeunes permettent aux jeunes d’acquérir des compétences, de découvrir des sujets / des thèmes pertinents au niveau social, de découvrir de nouvelles cultures et habitudes ainsi que de nouveaux styles de vie, essentiellement grâce à l’apprentissage par les pairs, de renforcer des valeurs telles que la solidarité, la démocratie, l’amitié, etc. » (Erasmus+: Guide du programme, « Projets de mobilité pour les jeunes et les animateurs de jeunes », 2015).

Bien avant leur départ, Elina, Kamelia, Ambre, Mira, Morgan, Clémence et Rémi se sont réunis à plusieurs reprises au Centre Social du Laboureur pour préparer leur projet et trouver des réponses à leurs questions : « pourquoi partons-nous? », « comment fait-on pour partir? », « qu’allons-nous y faire? », « qu’allons-nous tirer de cette expérience? ». Autant de questions auxquelles ils ont su répondre avec l’aide du chargé de projets européens, lors des ateliers de préparation au Centre Social du Laboureur. L’Espace Projets Jeunes a pour but d’encourager les initiatives, l’engagement et la mobilité des jeunes ; de les informer sur les programmes et dispositifs existants et de soutenir financièrement les projets portés par les jeunes. C’est précisément ce que ces 7 jeunes sont venus chercher au centre social et cela leur a permis de s’envoler à la découverte d’autres cultures en Italie.

Ils ont décollé le jeudi 14 juillet au départ d’Orly à destination de Naples pour rejoindre les 28 autres jeunes européens dans leur hôtel à Caserta, une petite ville située non-loin de là. Tous ces jeunes ont été accueillis par la commune de Casapulla (chef de file du projet) et les organisateurs de l’Association ENNEA (partenaires de l’ACSW pour ce projet). Les activités étaient organisées en anglais, de manière à permettre aux jeunes de développer leurs compétences linguistiques. Le programme d’activités était composé de divers exercices pour apprendre à connaître l’autre, d’ateliers et débats sur la diversité, l’intégration dans l’Union Européenne ainsi que sur l’immigration. Des activités en extérieur (visite de la région de Caserta et de la ville de Naples, organisation d’un flash mob dans les rues de Casapulla) sont venues compléter le programme.

Les jeunes ont également pu faire part de leur expérience aux habitants et aux élus locaux lors d’une rencontre organisée à la mairie de Casapulla. Enfin, chaque participant s’est vu remettre le fameux Youth Pass par le maire de Casapulla. Ce « Pass Jeune » est un certificat reconnu partout dans l’UE attestant de leur participation à ce projet et décrivant l’ensemble des compétences qu’ils ont acquis au cours de cette expérience interculturelle : compétences psychosociales (le savoir-être), sens de l’initiative (savoir agir), compétences sociales et civiques (savoir se montrer responsable), compétences en expression écrite et orale (savoir exposer, synthétiser et exprimer ses idées en public), gestion et compétences managériales (savoir organiser son projet), compréhension et ouverture à d’autres cultures (s’intéresser aux autres), etc.

Revenus avec des souvenirs plein la tête, ces jeunes viendront partager leur expérience avec d’autres jeunes et leurs familles lors d’une rencontre qui sera organisée à l’occasion des journées du patrimoine, les 17 et 18 septembre au Centre Social de l’Avenir. Cette année, les journées du patrimoine seront notamment placées sous le signe de la citoyenneté.

Voici un premier aperçu de leurs témoignages:

« Pour moi, ce projet m’a permis de découvrir de nouvelles cultures que je ne connaissais pas et surtout de voir comment la vie se déroule dans d’autres pays que je n’aurais probablement jamais pu visiter. Ce projet est important pour moi car j’ai pu, à travers ce séjour, rencontrer de nouvelles personnes différentes, mais incroyables. J’ai aussi appris sur moi-même. Je ne pensais pas que je pouvais m’exprimer, avoir des conversations avec des personnes qui ne parlent pas la même langue que moi. Grâce à ce projet, je me suis fait de nouveaux amis qui resteront à jamais dans ma mémoire. » (Mira, 18 ans)

« Je pense que ce projet m’a appris à aller vers les autres, à m’exprimer en anglais et je pense que participer à ce genre projet est important pour ouvrir son esprit et pour sentir que l’on vit dans un monde doté de cultures et de personnes très diverses, mais toujours intéressantes. » (Morgan, 19 ans)

« Ce projet m’a permis de faire des rencontres et ainsi de connaître différentes nationalités et différentes cultures, à améliorer mon anglais et à découvrir un pays que je ne connaissais pas. Ce genre de projet est important pour permettre de rapprocher les différents pays de l’UE mais aussi de rendre les jeunes plus sociables. » (Ambre, 18 ans)

« Pour moi, ce projet permet d’appliquer concrètement un principe comme l’ouverture aux autres et il m’a permis de mieux comprendre ce qu’est l’Europe et la cohabitation des différentes cultures. » (Rémi, 18 ans)

« L’expérience Erasmus+ m’a permis de me familiariser avec de nouvelles cultures parfois relativement proches de la mienne je pense aux cultures italiennes et espagnoles et pour d’autres relativement différentes (lituanienne et polonaise) . Les différentes activités , celles de tourisme d’un côté et les activités thématiques de l’autre (exposés/conférences/flash mob/…) m’ont permis de découvrir ces cultures sous leurs différents aspects , les travaux de groupe poussent en effet à la découverte de l’autre. Ce projet m’a permis d’améliorer mes compétences linguistiques, mais également d’approfondir ma connaissance sur la thématique du projet (migrants, le dialogue interculturel) mais aussi sur les cultures des pays participants » (Elina, 18 ans)

« Ce projet m’a permis d’être encore plus ouverte aux autres avec une langue différente du français (l’anglais, mais aussi l’espagnol). Cette semaine, j’ai principalement appris sur les cultures des autres pays. C’est une expérience de vie qui nous a tous apporté quelque chose. Cela nous permet aussi de se faire des connaissances en Europe et surtout cela m’a permis de voir autre chose que les coins touristiques que l’on peut habituellement visiter. » (Kamelia, 20 ans)

« Durant ce projet, nous avons eu l’occasion de rencontrer de nombreux jeunes de notre âge venant de 4 pays différents et pour moi inconnus. Cela nous a permis de nous familiariser avec l’anglais en seulement quelques jours, mais aussi d’apprendre un maximum de choses sur les différentes cultures que nous avons pu rencontrer. C’était une expérience incroyable et très humaine. Nous nous sommes liés d’amitié avec des personnes ouvertes d’esprit avec lesquelles nous avons travaillé en équipe à travers l’anglais mais aussi discuté de sujets plus sérieux comme l’immigration en Europe et la politique d’intégration de chaque pays. Je ne peux que conseiller à chaque jeune curieux et avide de rencontres de participer à ce genre de projet Erasmus + ! » (Clémence, 19 ans)

Retrouvez toutes les photos sur cet échange de jeunes en Italie en cliquant sur l’album photo ci-dessous:


Mai 2016

Les jeunes des centres sociaux de Wattrelos vont bientôt participer à leur premier projet Erasmus+

ERASMUS-logo-

L’hiver dernier, des jeunes du Centre Social du Laboureur ont exprimé leur intérêt pour les projets européens et plus particulièrement pour participer à un échange de jeunes Erasmus+. Se réunissant régulièrement au centre social pour discuter de leur projet et pour s’informer sur les différentes opportunités de participer à des projets jeunes, ces jeunes ont appris cette semaine la bonne nouvelle : ils participeront à un échange de jeunes qui aura lieu à Casapulla (dans la région de la Campanie, en Italie), du 14 au 22 juillet prochain.

Depuis plusieurs mois, l’Association des Centres Sociaux de Wattrelos (ACSW) communique avec de nombreux partenaires européens afin de permettre aux jeunes de bénéficier des nombreuses opportunités européennes. Le programme Erasmus+ est un dispositif permettant notamment de développer des “échanges de jeunes”. Pour rappel :

“Les échanges de jeunes permettent à des groupes de jeunes issus de différents pays de se rencontrer et de vivre ensemble pendant une période allant jusqu’à 21 jours. Pendant un échange, les participants réalisent tous ensemble un programme de travail (composé d’ateliers, d’exercices, des débats, jeux de rôle, de simulations, d’activités en extérieur, etc.) qu’ils ont eux-mêmes élaboré avant l’échange. Les échanges de jeunes permettent aux jeunes d’acquérir des compétences, de découvrir des sujets / des thèmes pertinents au niveau social, de découvrir de nouvelles cultures et habitudes et de nouveaux styles de vie, essentiellement grâce à l’apprentissage par les pairs, de renforcer des valeurs telles que la solidarité, la démocratie, l’amitié, etc. Le processus d’apprentissage des jeunes est fondé sur des méthodes d’éducation non-formelle. Les échanges de jeunes sont basés sur la coopération transnationale entre deux ou plusieurs organisations participantes de différents pays de l’Union Européenne et d’ailleurs.”

Erasmus+ : Guide du programme, “Projets de mobilité pour les jeunes et les animateurs de jeunes”, 2015

Du 14 au 22 juillet 2016, 7 jeunes âgés de 18 à 25 ans partiront pour l’Italie à la rencontre de jeunes 24 jeunes issus des pays suivants : Italie, Espagne, de Pologne et de Lituanie. Ce projet s’intitule “IDEA : Intercultural Discussion in the European Area” (en français, “Discussion Interculturelle dans l’Espace Européen”). Les participants prendront part à un programme d’activités élaboré par le chef de file du projet. Ces activités se dérouleront en anglais, de manière à favoriser l’apprentissage linguistique des participants et la découverte d’autres cultures. Ce projet a pour but de promouvoir la citoyenneté européenne.

Une réunion d’information aura lieu au Centre Social du Laboureur mercredi 25 mai 2016, à 17h. Cet atelier aura lieu en présence du chargé de projets européens et d’un animateur de l’ACSW. Cette rencontre aura pour but d’évoquer les modalités de participation, de  définir le groupe de six jeunes participants et de préparer leur projet de mobilité en Italie. Pour cette réunion d’information, les personnes intéressées devront remplir le document ci-joint : Appel à participants.es

Les personnes intéressées sont invitées à remplir cet “appel à participants.es” et à nous le envoyer à l’adresse suivante : europe.acswattrelos@gmail.com

Critères de sélection des participants :

  • être âgé de 18 à 25 ans ;
  • être ou devenir adhérent du centre social du Laboureur (pour seulement 2 euros) ;
  • être disponible et motivé pour participer à quatre ateliers de préparation du projet (qui auront lieu au cours des mois de juin / début juillet) ;
  • être disponible du 14 au 22 juillet prochain (date de réalisation du projet en Italie) ;
  • une fois le projet réalisé, s’engager à revenir au Centre Social du Laboureur pour échanger sur l’après-projet et venir partager votre expérience avec d’autres jeunes.

Conditions de participation :

  • aucun niveau minimum d’anglais n’est requis, ce qui signifie que ce projet est ouvert à tous ceux et celles qui rempliraient les critères d’éligibilité indiqués ci-dessus ;
  • 50 euros de frais de participation (voyage, hébergement, nourriture et programme d’activités inclus. Toute autre dépense est à votre charge). Les modalités de paiement et de participation seront évoquées lors de la réunion d’information prévue le mercredi 25 mai au Centre Social du Laboureur.

La sélection des participants se fera sur la base de la motivation des jeunes, de leur disponibilité et de leur implication dans les phases de préparation, de réalisation et d’évaluation du projet.

À propos de l'auteur