October 2015

ACSW participates in its first Erasmus+ project

Zdjęcie 22.10.2015, 16 44 26-1

From Thursday 15th until Saturday 24th of October 2015, Akli Chabouni (Vice-President of Le Laboureur Community Centre) and Pierre Vasseur (European Project Manager at ACSW) took part in the Erasmus+ training course for youth leaders “Living together in diversity – Conflict Management – Building an inclusive Europe” which was held at Gustav Stresemann Institute, Bad Bevensen (in Lower Saxony, Germany).

This training course for youth leaders gathered participants coming from seven different European countries: Germany, France, Poland, Italy, Hungary, Romania and Croatia. Participants of the project had the opportunity to:  share their experience and best practices; express their ambition to bring their activity at EU level through European youth mobility with the Erasmus+ Youth Exchanges.

Photo Groupe Allemagne

A Youth Exchange is a European mobility scheme that is funded by the Erasmus+ Programme. It allows young people from different countries to meet and live together from 5 to 21 days. During a Youth Exchange, participants are accompanied and they carry out an intercultural learning programme (made out of workshops, simulation and role-playing games, exercise and outdoor activities, etc.) designed and prepared by them before the Exchange. This preparation phase can be undertaken by our youth leaders through ACSW Support Youth Projects Spaces (i.e. Espaces d’Accompagnement de Projets Jeunes that are currently set up in our community centres of La Mousserie, Le Laboureur and L’Avenir).

Taking part in such training course enables us to develop Youth Exchanges and make them accessible for ACSW users: understanding methods for intercultural learning; conflict management and being able to deal with intercultural misunderstanding; being able to overcome stereotypes and promote group cohesion. In this way, young people aged from 13 living in Wattrelos and its surroundings can join us to live such experiences. Many of these young people do not necessarily have the opportunity to experience European mobility at school or with their family. Participants of a Youth Exchange will develop their social and linguistic skills, explore other cultures, and debate on important questions such as: solidarity, active citizenship, fight against discriminations, peace and friendship between the peoples of Europe, etc.

To make this possible, it is essential for us to take part in such training course for professionals: it enabled us to promote ACSW among potential European partners, to expand our network and start discussing about future projects. European partnerships are the key to opening up the doors of our community centres and broadening our horizon.


Octobre 2015

L’ACSW participe à son premier projet Erasmus+

Du jeudi 15 au samedi 24 octobre 2015, Akli Chabouni (vice-président du Centre Social du Laboureur) et Pierre Vasseur (chargé de projets européens à l’ACSW) se sont rendus à l’Institut Gustav Stresemann de Bad Bevensen (Basse-Saxe, Allemagne), pour participer à la formation Erasmus+ « Vivre ensemble dans la diversité – Gestion des conflits – Construire une Europe inclusive ».

Cette formation rassemblait des professionnels de la jeunesse venus de sept pays européens différents : Allemagne, France, Pologne, Italie, Hongrie, Roumanie et Croatie. Les participants à ce projet ont pu échanger sur leurs pratiques communes avant d’exprimer leur volonté de porter leurs actions à échelle européenne à travers la mobilité des jeunes et notamment les « échanges de jeunes » Erasmus+.

« L’échange de jeune » est un dispositif financé par le Programme Erasmus+ qui permet à des groupes de jeunes issus de différents pays de se rencontrer et de vivre ensemble pour une durée allant de 5 à 21 jours. Pendant un échange de jeunes, les participants sont encadrés et ils réalisent un programme d’apprentissage interculturel (composé d’ateliers, de jeux de rôles, de simulation, d’exercices et d’activités en extérieur, etc.) qu’ils ont eux-mêmes élaboré et préparé avant l’échange. Cette phase de préparation des jeunes peut notamment être mise en place dans le cadre de nos Espaces d’Accompagnement de Projets Jeunes (actuellement mis en place dans les centre sociaux de la Mousserie, du Laboureur et de l’Avenir).

En prenant part à ce type de formation, nous développons notre capacité à rendre ces « échanges de jeunes » accessibles aux usagers de l’ACSW : maîtriser les méthodes de l’apprentissage interculturel, savoir appréhender les conflits entre jeunes ayant différentes cultures, savoir dépasser les stéréotypes et favoriser la cohésion du groupe. Ainsi, dès l’âge de 13 ans, les jeunes de Wattrelos et ses alentours peuvent nous rejoindre pour vivre ces expériences auxquelles ils n’ont pas forcément accès dans le cadre scolaire ou familial. Participer à un « échange de jeunes », c’est développer ses compétences (sociale, linguistiques, etc.), découvrir d’autres cultures et s’interroger sur des grandes thématiques (la solidarité, l’engagement citoyen, la lutte contre les discriminations, l’amitié entre les peuples, etc.).

Pour rendre tout cela possible, notre participation à ce type de formation pour les professionnels est essentielle : cela nous a permis de faire connaître l’ACSW auprès d’interlocuteurs étrangers, d’étendre notre réseau et d’entamer des discussions sur de futurs projets. Les partenariats européens sont la clé pour ouvrir les portes de nos centres sociaux aux jeunes et aux moins jeunes venus de tous horizons.

À propos de l'auteur