February 2017

From the 9th until 16th of February 2017, Ali Essaidi (Youth Projects Corner manager at centre social de la Mousserie), Florine Belcarz (Youth Projects Corner Assistant Manager at centre social du Laboureur) and Pierre Vasseur (EU projects Manager at ACSW) participated in the « Youth Voice Seminar », an Erasmus+ project that brought together youth professionals coming from 10 different countries.

 


Février 2017

Du 9 au 16 février 2017, Ali Essaidi (Responsable du Lieu d’Accueil de Loisirs et de Proximité – LALP au centre social de la Mousserie), Florine Belcarz (animatrice au LALP du centre social du Laboureur) et Pierre Vasseur (chargé de projets européens à l’ACSW) ont participé au « Youth Voice Seminar », un séminaire Erasmus+ qui rassemblait des professionnels de la jeunesse venus de 10 pays différents.

Cette rencontre avait pour thème la participation des jeunes. L’enjeu pour les représentants des LALP était d’échanger sur leurs pratiques, d’assimiler de nouvelles méthodes et de développer leur réseau afin d’améliorer l’accès des jeunes à la mobilité.

Pour rappel, un Lieu d’Accueil de Loisirs et de Proximité (LALP) est ouvert aux adolescents (11-17 ans) les mercredis, certains soirs de la semaine et les samedis durant les périodes scolaires et du lundi au vendredi (ainsi qu’une soirée jusqu’à 22h) pendant les vacances scolaires. Il existe un LALP par centre social de l’ACSW et ils sont chacun gérés par un responsable et son équipe d’animateurs. Les objectifs pédagogiques des LALP consistent à : encourager l’engagement citoyen, promouvoir la participation active, donner accès à la mobilité et à l’apprentissage interculturel. Les programmes proposés par les équipes des LALP sont rythmés par des activités de loisirs, de soutien à la scolarité et le développement de projets jeunes.

C’est dans l’optique de développer davantage de projets de mobilité avec les jeunes, que nos animateurs LALP sont allés à la rencontre des professionnels de la jeunesse venus du Royaume-Uni, du Danemark, de Lituanie, de Roumanie, de Moldavie, d’Ukraine, de Géorgie, d’Arménie et d’Azerbaïdjan pour évoquer la question de la participation citoyenne et comprendre les mécanismes de l’engagement de jeunes.

Les salariés de l’ACSW ont notamment pu présenter notre association et en particulier notre action en faveur de la jeunesse (les LALP, les projets jeunes, Wattrelos futsal et les postes AILE) aux partenaires européens, mais ils ont également pris part à des ateliers sur : l’échelle de participation de Roger Hart ; les 7 S standards (Shared Values, Strategies, Structures, Systems, Staff, Skills & Knowledge, Style of Leadership) qui permettent de questionner notre modèle d’organisation et de nous interroger sur la place des jeunes à l’ACSW ; puis ces outils leurs ont permis de développer un plan d’action  pour améliorer la participation des jeunes dans notre association.  Enfin, participer à ce type d’expérience européenne c’est: développer nos compétences (sociales, linguistiques, etc.), découvrir d’autres cultures et d’interroger et d’interroger nos pratiques pour améliorer nos actions en faveur de la jeunesse. Ce plan d’action a ensuite été partagé avec les autres membres du pôle jeunesse de l’ACSW, lors d’une réunion de restitution qui s’est tenue au centre social du Laboureur, le 14 mars dernier.

Retrouvez ci-dessous le programme d’activités du Youth Voice Seminar ainsi que les résultats de certains ateliers réalisés durant ce projet:

Summary of program

Youth Voice – Evidence Collected

À propos de l'auteur