Donner accès à la mobilité aux jeunes des centres sociaux

Du vendredi 13 au dimanche 22 octobre 2017, des animateurs jeunesse de l’ACSW se sont rendus à l’Institut Gustav Stresemann de Bad Bevensen (Basse-Saxe, Allemagne), pour participer à la formation Erasmus+ « Vivre ensemble dans la diversité – Gestion des conflits – Construire une Europe inclusive ».

Après notre première participation à l’édition 2015 de cette formation, l’ACSW a décidé de reconduire ce partenariat afin de permettre à nos animateurs d’acquérir les compétences nécessaires au développement de nouveaux échanges de jeunes européens dans nos centres sociaux.

Pour rappel, « un échange de jeunes permet à des groupes de jeunes issus de différents pays de se rencontrer et de vivre ensemble pendant une période allant de 5 à 21 jours. Pendant un échange, les participants réalisent tous ensemble un programme d’activités (composé d’ateliers, d’exercices, des débats, de jeux de rôle, de simulations, d’activités en extérieur, etc.). Les jeunes peuvent avoir élaboré ce programme eux-mêmes avant la réalisation du projet. Les échanges de jeunes leur permettent d’acquérir des compétences, de découvrir des sujets pertinents au niveau social, de découvrir de nouvelles cultures et habitudes ainsi que de nouveaux styles de vie, de renforcer des valeurs telles que la solidarité, la démocratie, l’amitié, etc. ».

Accompagnés par le chargé de projets européens de l’association, nos animateurs sont allés à la rencontre de professionnels de la jeunesse (enseignants, animateurs) venus de sept pays européens différents : Allemagne, France, Pologne, Italie, Hongrie, Roumanie et Croatie. Les participants ont pu échanger sur leurs pratiques et ont tous exprimé leur volonté de donner accès à la mobilité aux jeunes fréquentant les associations et les écoles représentées lors de cette formation.

Chaque journée était consacrée à une thématique bien précise, par exemple : savoir maîtriser les méthodes de l’apprentissage interculturel ; savoir appréhender les conflits entre jeunes ayant différentes cultures ; savoir dépasser les stéréotypes et favoriser la cohésion du groupe ; promouvoir le respect et la lutte contre les discriminations ; promouvoir la participation active et la citoyenneté européenne ; etc. Les participants ont reçu la visite de représentants d’organisations allemandes engagées dans les thématiques citées ci-dessus et ils sont allés rendre visite à des associations et des ONG basées dans la ville d’Hambourg.

Ces rencontres ont une nouvelle fois permis d’établir des contacts essentiels pour permettre à nos animateurs d’organiser de nouveaux projets de mobilité pour les jeunes fréquentant nos Lieux d’Accueil de Loisirs et de Proximité (LALP). La dernière journée fut notamment consacrée à des ateliers de développement d’échanges de jeunes dans le cadre du programme Erasmus+ et au certificat Youth Pass, un outil de reconnaissance des compétences non-formelles acquises par les jeunes lors de leur participation à ce type de projets.

En prenant part à ces formations, nous développons notre capacité à rendre ces échanges de jeunes accessibles aux usagers de l’ACSW. Ainsi, dès l’âge de 13 ans, les jeunes de Wattrelos et ses alentours peuvent rejoindre nos LALP pour vivre ces expériences auxquelles ils n’ont pas forcément accès dans le cadre scolaire ou familial. Participer à un échange de jeunes, c’est développer ses compétences (sociales, linguistiques, etc.), s’ouvrir à d’autres cultures et s’interroger sur des questions de société telles que la solidarité, l’engagement citoyen, la lutte contre les discriminations, l’amitié entre les peuples, etc.

Association des Centres sociaux de Wattrelos